BlackBerry Leap… il gagne à être connu !

Certains smartphones font, à leur lancement, un buzz phénoménal. Celui que je vous propose de découvrir aujourd’hui, s’il n’est pas passé inaperçu des connaisseurs, n’a pas déclenché de tonnerre médiatique. Son nom ? Leap. Son constructeur ? BlackBerry.

Tout tactile

Pour beaucoup, notamment ceux qui savent que BlackBerry fabrique encore des smartphones, la marque canadienne est synonyme de terminaux à écrans physiques.

WP_20150828_18_39_22_Pro

Il faut dire que le dernier flagship tout tactile avant le Leap, le Z30, n’a pas été proposé par les opérateurs français. Ce qui est bien malheureux au vu des ses qualités ! Il n’a donc pas bénéficié d’une visibilité qu’il aurait largement mérité !
Ci-dessous, quelques modèles des derniers mobiles de la marque à la mûre. De la gauche vers la droite : le Q5, le Z30 et le Leap. De gammes différentes, ce sont trois très bons téléphones.

WP_20150828_18_22_34_Pro

Le Leap est donc lui aussi un « full tactile » avec un écran 5″ offrant une résolution HD de 1280×720.  

WP_20150828_18_40_15_Pro

Le dos du Leap, s’il fait moins classieux que celui du Z30, lui assure une prise en main très agréable et, plus important encore, très sûre. On y retrouve, comme sur le Classic, une barre en haut de l’appareil avec l’objectif de l’APN et la mention « 8 MP Autofocus » et, plus traditionnel le logo BlackBerry au centre. Comme tous les appareils du constructeur, le Leap est un smartphone fabriqué avec soin ; aucun défaut n’est à déplorer dans son assemblage et il dégage une réelle sensation d’appareil de gamme supérieure.

WP_20150828_18_23_49_Pro

Un clavier au top

Concernant le clavier, virtuel donc, il est extrêmement agréable à utiliser. Les touches sont bien espacées et, même pour les « vieux » comme moi, taper avec les deux pouces ne tient plus du miracle !

IMG_20150905_104251

Habitué à celui du Z30, j’ai donc déjà l’habitude de faire glisser les mots proposés du clavier vers la zone de saisie. Un petit coup à prendre mais qui, une fois apprivoisé, permet un gain de temps vraiment significatif. De plus, le BlackBerry apprend au fur et à mesure les mots qu’on utilise le plus régulièrement et ses propositions sont donc de plus en plus pertinentes. Un vrai plus ! 

Un écran très sympa

J’ai eu, depuis la sortie du BlackBerry Z10, le plaisir de pouvoir tester les différents modèles sortis. Si le Classic et le PassPort figurent parmi mes smartphones préférés, je dois reconnaître que la taille de l’écran est un chouia trop petite pour moi… question de goût.

IMG_20150828_182649

Avec ses 5 pouces, le Leap correspond donc tout à fait à l’écran idéal pour moi. Il permet de consulter les sites internet sans passer son temps à zoomer et la lecture de vidéos est parfaite.

BlackBerry 10, un OS toujours au top

J’ai déjà présenté, lors de précédents tests le système d’exploitation des BlackBerry. Dans sa version 10.3.2, épaulé par 2 Go de RAM, inutile de préciser qu’il tourne sans aucun lag sur ce Leap.

Fluidité et efficacité puisqu’on retrouve bien évidemment le hub, où on a d’un seul coup d’œil, accès à ses mails, notifications et rendez-vous.

hub

BlackBerry Blend est également présent. Pratique pour gérer son agenda et répondre à ses mails, SMS et BBM directement depuis un ordinateur ou une tablette, il permet également l’échange de fichiers entre l’ordinateur et le terminal.

Blend

Milieu de gamme bien équipé

Donné comme appareil de milieu de gamme, le BlackBerry Leap dispose de 16 Go de mémoire extensible par carte micro-SD jusqu’à 128 Go. Les deux emplacements sont voisins sur la tranche gauche de l’appareil.

WP_20150828_18_39_01_Pro

Contrairement à ses prédécesseurs, il ne dispose pas de puce NFC. Anecdotique aujourd’hui, la généralisation du paiement via smartphone, si elle se généralise, pourrait être un manque pour l’utilisateur. Peut-être le seul bémol pour ce qui concerne le Leap.
Il est bien entendu compatible 4G et, via la store Amazon, permet l’installation d’applications Androïd. Attention toutefois : certaines d’entre elles, non optimisées pour le BlackBerry font chauffer l’appareil et d’autres… plantent.

Multimedia

Le Leap est doté d’un APN de 8 Mpx ; les clichés sont de bonne qualité, supérieures aux autres mobiles de la marque, notamment en conditions de luminosité normales.

IMG_20150905_103619_hdr

Un mode HDR est disponible ainsi qu’un mode Rafale et Panorama.

IMG_20150905_111243

Pour les amateurs de selfie ou de visioconférence, la caméra avant donne, avec ses 2 Mpx, des résultats plus que satisfaisants.

Pour ce qui concerne le lecteur audio, là encore, on retrouve un excellente qualité sonore. On en profitera bien sûr plus particulièrement avec des écouteurs ou un casque de qualité.

IMG_20150905_115505

L’écran du Leap permet de profiter pleinement des vidéos ; les principaux formats sont lus par le lecteur par défaut.

Faut-il acheter le Leap ?

Si je réponds Oui, on va, à raison, me reprocher mon manque d’objectivité. Je m’abstiendrai donc et vous laisse juge 😉

On peut toutefois regretter q’une fois de plus, BlackBerry n’offre pas à ses smartphones une visibilité digne de leurs qualités, très nombreuses.

Le BlackBerry Leap est vendu 240 € sur le site de BlackBerry, il est disponible chez Orange à partir de 1 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.