Alfred 2, la majordome de votre Mac !

– « Alfred, s’il vous plait ! Simplifiez-moi la vie ! »
– « Bien Monsieur ».

Drôle de début d’article, n’est-ce pas ? Et pourtant ! Comme un véritable majordome, Alfred, aujourd’hui dans sa version 2, vous rend d’inestimables services quand vous travaillez sur votre Mac.
Je vous préviens immédiatement : n’attendez pas de cet article qu’il vous dévoile toutes les fonctionnalités de cette application. Ce post n’y suffirait pas. Vous trouvez, notamment sur cette page, deux vidéos particulièrement bien conçues et qui, je l’avoue, m’ont permis d’appréhender cette appli qui, deuxième aveu, me faisait un peu peur. il faut en effet passer un peu de temps pour apprivoiser et, surtout, cerner l’impressionnant potentiel de ce serviteur.

Un lanceur complet
Au départ, Alfred est un lanceur. On l’appelle via un simple raccourci-clavier paramétrable. Une fenêtre s’affiche alors dans laquelle on lance notre requête.

Le lanceur d'Alfred 2 Si par exemple, je saisis les lettres « chro », Alfred me propose de lancer le navigateur Chrome. Je cherche un fichier ? Il me suffira alors d’en saisir les premières lettres.
Dans l’exemple ci-dessus, j’ai choisi de rechercher un fichier PDF. L’appui sur la touche Entrée affichera le fichier dans Aperçu. Jusque là, me direz-vous, rien que ne fait pas Spotlight ! Certes, mais ce brave Alfred ne s’arrête pas là !

Recherche fichier
Besoin d’envoyer un mail à un contact ? Il vous suffit de saisir la commande « mail » et le nom ou prénom de votre contact. Bien entendu, si plusieurs partagent les mêmes propriétés, ils les affichent et vous permet de choisir. De la même façon, si un contact possède plusieurs adresses, le choix est là aussi offert.

Envoi mail contact
Une recherche à faire via un moteur particulier ? Saisissez le nom du moteur suivi de l’objet de la recherche. Par exemple «  Bing Jeff Beck » vous affiche les résultats trouvés par le moteur de recherche de Microsoft. Pratique quand on utilise certains moteurs dédiés à un domaine particulier. Il suffira alors de programmer son adresse dans les préférences d’Alfred.

Recherche LBC
Pratique également si vous faites régulièrement des affaires sur les sites comme Le Bon Coin. Après avoir paramètré un raccourci, il me suffit de demander à ce cher Alfred de rechercher toutes les annonces sur tel ou tel produit dans ma région. Sympa, non ?

Paramétrage de la recherche LBC

Impressionnants Workflows
La grande force d’Alfred ne réside pourtant pas dans l’ensemble de ces possibilités. Non, là où se niche là grande force d’Alfred est l’espace « Workflows ». Si on se sent l’âme d’un programmeur, on peut créer soi-même ses propres workflows.

Détails du workflow Evernote dans Alfred

Ce n’est pas votre cas ? Dans ce cas, il suffit de chercher un peu pour trouver des scripts tous faits et généreusement partagés par leurs créateurs. On en trouve pour presque tous les usages.
Par exemple, via un workflow, je bascule le Bluetooth de mon MacBook de On sur Off et inversement ; pareil pour le Wifi. Plus intéressant encore, il en existe un qui va me renvoyer les informations relatives à l’état de ma batterie.

Workflow Battery
Vous pouvez trouver les scripts dont vous avez besoin, ou qui vous plaisent, en vous rendant sur la partie forum du site alfreddapp.com. Envie de créer les vôtres ? Vous pourrez en apprendre plus en vous rendant sur cette page.

En plus de vous seconder, et avec quelle efficacité, Alfred s’adapte également à vos goûts. Son look est paramétrable dans l’onglet « Appearance ». On peut bien entendu jouer sur les couleurs mais aussi la taille, la police et la transparence. Des thèmes partagés par leurs créateurs sont aussi disponibles sur le site des développeurs.

Réglages de l'apparence d'Alfred 2

Vous travaillez régulièrement en parallèle avec votre appareil IOS, sachez qu’il existe une télécommande pour Alfred 2. Gratuite, vous pouvez la télécharger également sur le site. Vous pourrez alors utiliser votre iPad ou iPhone pour lancer une recherche sur votre Mac, afficher un dossier, lancer une application…

La partie Remot d'Alfred 2

Comme je vous l’indiquais, faire le tour de toutes les fonctionnalités d’Alfred 2 dans ce seul article serait illusoire. D’autant que je n’en ai pas encore, après pourtant quelques semaines, fait le tour. Le mieux est donc de le télécharger et le tester. La version de base est gratuite ; elle est cependant bridée au niveau de certaines fonctionnalités.
Au niveau des bémols, je n’en ai trouvé qu’un, qui ne sera d’ailleurs pas du tout gênant pour certains, Alfred 2 ne parle qu’anglais. Ce qui a quelque peu freiné ma prise en main 😉
Pour avoir accès à l’intégralité de celles-ci, dont les si puissants workflows, il vous faudra acheter le PowerPack. Il est disponible en 3 versions : simple, familiale et supporter.

Votre avis sur Alfred 2 ? Des questions ? Envie de partager votre expérience ? Des adresses de site de partage de workflows ou thèmes ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.