Unclutter pour Mac OS, la puissance discrète

Tout avoir sous la main immédiatement et sans encombrer le bureau… n’est-ce pas le rêve de beaucoup ? Mettre des fichiers, le contenu du presse papiers et noter toute chose utile. Unclutter se charge de tout garder en mémoire sans encombrer le bureau.

Unclutter, un geste suffit

Garder un extrait de texte pioché sur un site web, une image à envoyer par mail… et même noter rapidement un truc à ne pas oublier ; si ce genre d’actions vous arrive régulièrement, alors Unclutter est le type d’application dont vous ne pourrez plus vous passer. Quand il ne sert pas, Unclutter est sagement replié, par défaut sur le haut de l’écran où il est parfaitement invisible. Quelque chose à y glisser ? Alors un simple geste de glissement de la souris le déroule, offrant ses 3 panneaux. Discret, rapide et donc très efficace.

Trois tiroirs à utiliser comme on le souhaite

De la gauche vers la droite, on trouve :

  • Une zone pour garder « sous le coude » tout type de fichier : mail, document bureautique, image… on peut pratiquement tout y glisser. Les fichiers peuvent être conservés à leur emplacement ou déplacés vers un endroit spécifique.

Unclutter zone Fichiers Paramètres

  • Une zone qui accueille le contenu de presse-papier. Unclutter peut garder les 10, 25 ou 50 derniers éléments copiés… de quoi voir venir. Pour d’évidentes raisons de confidentialité, vous pouvez, via les préférences, indiquer si les données de certaines applications n’y seront pas enregistrées. Si par exemple vous disposez d’un gestionnaire de mots de passe et que vous souhaitez, et c’est bien logique, ne pas les voir « trainer » à la vue de quiconque.

Unclutter préférences onglet presse-papiers

  • Le bloc-notes vous permet lui de noter rapidement, et de garder rapidement accessible, toute information. Pratique par exemple pour, lors d’un appel téléphonique, noter des coordonnées transmises.

Unclutter Zone Notes moteur de recherche

Unclutter à sa main

Si l’affichage des trois panneaux est, par défaut, activé. On peut, si on le souhaite désactiver l’un ou deux des trois si on ne l’utilise jamais. On procède à cette modification, bien sûr réversible, dans les préférences de Unclutter, accessibles via la petite « languette » sous le ruban central.

Unclutter préférences onglet Général

Plus anecdotique… pour moi… la possibilité de choisir un thème clair ou sombre. J’aurais apprécié de pouvoir personnaliser un peu plus les couleurs de chacun des onglets. C’est là, mon seul tout tout petit bémol… vous voyez, rien de bien méchant… et qui sait si… dans une version à venir…

Sans l’ôter, Unclutter permet également de d’affecter à une zone une largeur moins importante si on souhaite lui donner un place moindre sans toutefois s’en priver totalement. Il suffit, pour cela, de se positionner entre deux panneaux et de jouer avec le curseur. La zone Fichiers dispose d’un panneau de paramètres qui permet de définir la taille des icônes, le type de tri, l’affichage en liste ou en icônes. Il est même possible de créer un dossier et d’y ranger des fichiers. Cette zone, tout comme les Notes, dispose d’un moteur de recherche. Efficace, il permet de retrouver dans une note ou le nom d’un fichier un plusieurs termes.

Unclutter zone Fichiers moteur de rechercheOn peut également réorganiser à l’envi les zones  qui se déplacent par un simple glisser avec la souris ou le trackpad. On s’organise ainsi comme on le souhaite.

Dans le Presse-papier, il est possible de mettre en favoris des éléments de la zone. Cet ajout copie l’élément dans une zone distincte et la protège ainsi d’un effacement accidentel. Les zones Notes et Presse-papier disposent également d’un affichage de la liste des éléments qu’elles contiennent. Un clic sur l’icône en forme de page et le focus sur celui sélectionné.

Unclutter, comment s’en passer ?

J’ai découvert Unclutter il y a quelques semaines maintenant et la seule question que je me pose est Comment ai-je pu m’en passer ?

Si cet article ne vous a pas encore convaincu, je ne peux que vous inviter à vous rendre sur le site de l’éditeur et d’y télécharger une version d’évaluation. Vous pourrez ainsi vous faire votre propre avis et, qui sait, nous laisser un commentaire pour nous faire part de votre avis.
Et si, comme moi, vous trouvez cet outil vraiment pratique, vous pourrez alors en faire l’acquisition. Il ne vous en coûtera à peine plus de 5 € sur le Mac AppStore, une toute petite dépense bien vite amortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.