Records, gestionnaire de données pour tous

Aujourd’hui, je vous propose, après Ninox Database, de découvrir un autre gestionnaire de bases de données. Son nom ? Records. Je vous le présente ?

Records gère mes données

Si utiliser une simple feuille de calcul pour gérer des données telles que collections, liste de tâches ou autres peut parfois suffire, on atteint vite les limites, notamment en terme d’ergonomie. Avec une application dédiée, il faut bien avouer que le travail est grandement facilité.

Modèles proposés dans Records

Records va donc se voir confier nos données mais également, via des modèles ou nos propres créations, les organiser et les présenter comme bon nous semble.

Base de données sous Records

Autre exemple de l’utilité de Records, la gestion de projet. Parmi les modèles proposés figure en effet la création d’une base de données de type planning. Pour cet article, j’ai donc pris comme situation, comme on le voit sur la vidéo, la rénovation d’une maison. Sans avoir besoin d’investir dans un logiciel dédié à la gestion de projets, surtout si c’est le seul que j’aurais à gérer, je vais pouvoir mener à bien cette entreprise avec Records.

 

Je peux complètement personnaliser l’interface de cette base de données, y ajouter des champs, en supprimer, en modifier. Plus anecdotique mais tout aussi sympa, Records me propose de choisir entre plusieurs thèmes. Seul petit bémol, je n’ai pas réussi à affecter comme format à mon champ Tél. le format adéquat. Du coup, le premier zéro passe à la trappe.

Champs disponibles dans Records

Une fois le squelette de sa base de données terminé, on va passer à la phase exploitation. Afin d’éviter que, par inadvertance, on « casse » le formulaire accueillant les données, Records propose le verrouillage de la base. On ne peut alors intervenir que sur le contenu des champs. Là encore, la possibilité de renforcer cette protection au travers d’un mot de passe aurait été la bienvenue.

Records, la gestion de base de données facile

Avec Records, la création et l’alimentation d’une base de données est particulièrement facile. Nul besoin de programmation, tout se fait sur l’interface graphique. Un outil idéal donc pour ceux qui souhaitent tenir à jour une collection, la liste des adhérents d’une association, un projet donc et bien d’autre chose.

Envie de la tester avant d’investir ? C’est très simple ! L’éditeur propose sur son site de télécharger une version d’évaluation ; idéal pour se faire sa propre opinion.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *