Neffos C7, un nouveau venu signé TP-Link

Si je connaissais la marque TP-Link pour leurs équipements réseaux, j’ignorais qu’ils concevaient également des smartphones sous la marque Neffos. C’est donc curieux que j’acceptais de tester le Neffos C7.

Le Neffos C7, un design sans surprise mais sympathique

Une phablette, comme aujourd’hui bon nombre de mobiles, dotée d’un écran de 5,5 pouces, plutôt léger, qu’on a bien en main, voici le Neffos C7 à sa sortie de la boite.

 

Le Neffos C7 à côté de sa boite

Son dos gris, s’il n’est pas en aluminium, donne visuellement parfaitement le change et lui confère une vraie belle allure, quasiment premium. On trouve sur ce dos, outre l’objectif de l’appareil photo avec son flash, le lecteur d’empreinte.

Dos du Neffos C7

Sur la tranche droite, les traditionnels boutons de verrouillage et réglage du volume tombent bien sous les doigts.

Tranche droite du Neffos C7

La tranche gauche accueille elle la trappe pour la carte nanoSim et micro SD. Celle du bas reçoit deux grilles de haut-parleur ainsi que le port micro-USB. Si on a bien 2 grilles, seule une, à droite, et bien celle du haut-parleur. La seconde n’est présente que pour la déco.

Base du Neffos C7

Sur le haut, la prise jack est bien présente. L’inscription Neffos figure au-dessus de l’écran, juste sous le haut-parleur du téléphone.

Haut de l'écran du Neffos C7

On trouve également l’objectif de l’appareil photo frontal. Dans le bas, le bouton Home et les deux autres : pour le multitâches et le retour arrière.

Les spécifications du Neffos C7

Le Neffos C7 est doté d’un processeur octacore MTK 6750 cadencé pour 4 d’entre eux à 1,5 Ghz et pour les autres à 1 Ghz. Un processeur épaulé par 2 Go Ram. Si on n’est clairement pas en présence d’une bête de course, le C7 « fait le taf » et s’avère suffisant pour une grande majorité des utilisateurs.

Infos système du Neffos C7

La mémoire offerte est de 16 Go ; capacité qu’on peut augmenter via une carte micro SD jusqu’à 128 Go. À noter également que le Neffos C7 est compatible OTG. On peut donc très facilement transférer des fichiers vers et depuis le smartphone ; une fonctionnalité que j’apprécie toujours beaucoup !

Le tout tourne sous Android 7 et NFUI 7.0. Une surcouche fluide et pas désagréable du tout. On peut d’ailleurs signaler que peu d’applications sont ajoutées. J’en ai noté deux permettant de connecter des équipements TP-Link pour la maison au smartphone. L’OS occupe toutefois près de 5 Go.

La surcouche NFUI du Neffos 7 apporte quelques gestes du doigt qui permettent entre autres d’allumer l’écran, ou de lancer l’appareil photo. Pratique, il est également possible d’allumer ainsi le flash arrière pour l’utiliser comme lampe torche.

Neffos C7 gestes possibles sur l'écran éteint

Le lecteur d’empreinte est lui très réactif et je ne l’ai jamais pris en défaut durant mes tests. Le déverrouillage est très rapide. il est également très accessible sans avoir besoin d’avoir de grandes mains.

Index sur le lecteur d'empreinte du Neffos C7

L’écran du Neffos C7, est en 1280×780. Pas de Full HD donc mais il est très agréable et suffisamment lumineux pour être tout à fait lisible dehors.

La batterie de 3060 mAh offre au Neffos C7 une autonomie de presque 2 jours avec une utilisation lambda : surf, réseautage et mails.

Vidéo et photo avec le Neffos C7

Si on n’est pas en présence d’un photophone, les clichés et les vidéos obtenus avec le Neffos C7 sont de qualité tout à fait satisfaisante.

Photo prise avec le Neffos C7

Bien entendu, dès que les conditions lumineuses se dégradent, il en va de même de cette qualité avec l’apparition de bruit. Le capteur dorsal est un 13 MPX et, pour les amateurs de selfie, on a en façade un objectif de 8 Mpx grand angle. Pour la vidéo, le Neffos C7 filme en 1080 à 30 fps. Comme on le voit à la fin de la vidéo, le résultat est tout à fait convenable.

Neffos C7, un entrée de gamme qui gagne à être connu

Proposé aux environs de 160 €, le Neffos C7 se positionne en entrée de gamme. Et il faut dire que le rapport qualité/prix plaide en sa faveur. Il ne lui reste qu’à se faire connaître par le grand public. La marque est vendue chez certains distributeurs comme Darty, Boulanger ou encore LDLC et Rue du commerce.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.