Strike, la prise de notes facile

Aujourd’hui, une application de prise de notes légère et efficace. Proposée par Solaria, Strike est compatible iOS et Mac OS et supporte plusieurs langages tels que Latex ou Markdown. Je te la présente ?

J’utilise quotidiennement depuis quelques mois maintenant le langage Markdown pour la rédaction de mes articles. Je connais donc maintenant les balises les plus utiles pour moi. Si ce n’est pas ton cas, tu peux, avec Strike, affecter les attributs à ton texte via la barre d’outils présente sur la droite de la fenêtre.

L'interface de Strike sur mon Mac

Strike, une interface minimale

La fenêtre de Strike est très épurée :

  • Sur la gauche, la navigation du document en cours de rédaction. Elle correspond un peu au mode Plan d’un logiciel de traitement de texte comme Word.
  • Au centre la zone de saisie.
  • Sur la droite donc, la barre d’outils. Pratique, je peux choisir, via les Préférences de n’afficher que ceux dont j’ai besoin. Ainsi, n’utilisant jamais les formules mathématiques dans mes documents, j’ai supprimé son outil.

Choix des outils dans Strike

Je peux choisir un mode clair ou un mode foncé. J’apprécie beaucoup ce dernier, beaucoup moins agressif pour les yeux.

Le mode sombre de Strike

Parmi les outils, je dispose, et je trouve toujours cela très utile, d’un bouton qui me permet de savoir où j’en suis de la taille de mon article.

Informations sur le document dans Strike

Strike et la mobilité

Également disponible en version iOS, je peux parfaitement poursuivre la rédaction de cet article, commencé sur mon MacBook, depuis mon iPad. L’interface sur ma tablette ne propose plus la navigation dans le document. Les outils sont eux par contre toujours disponibles, situés juste au-dessus du clavier… ou dans le bas de la fenêtre si j’utilise un clavier physique.

Strike sur iOS

Autre différence entre les deux versions : l’absence de mode sombre sur mon iPad. Je constate également qu’à l’ouverture dans Strike, le document est en mode « lecture ». Je dois obligatoirement taper n’importe où dans le texte pour afficher le clavier. Guère gênant mais à savoir…

Strike et le travail collaboratif

La synchronisation s’effectue via iCloud, de façon tout à fait transparente. Si tu travailles avec des collaborateurs disposant eux aussi de Strike, tu peux partager tes documents directement depuis l’application.

Le partage d'un document Strike sur iOS

Pour conclure

Ayant déjà testé plusieurs applications de prise de notes, dont iA Writer, que j’utilise principalement, je reconnais que Strike a beaucoup d’arguments à faire valoir.

Explorateur de fichiers de Strike sur iOS
J’apprécie également la possibilité de mettre un mot de passe sur un document.

Document Strike protégé par un mot de passe

Tu peux découvrir Strike sur le site de son éditeur. Tu peux aussi la télécharger sur le Mac App Store pour la version MacOS et sur l’App Store pour celle destinée au travail sur iPad ou iPhone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.