Avec le NAS Buffalo, équipé comme un pro !

Aujourd’hui, ami lecteur, un équipement dont nombre de foyers devraient s’équiper dans un avenir proche. De quoi s’agit-il ? D’un NAS. On voit ça en détail ?

Un NAS ? Mais qu’est-ce donc ?

Network Area Storage : traduit dans notre langue Zone de stockage réseau. En clair, il s’agit d’un boitier contenant un ou plusieurs disques durs et qui, connecté à ta box, permet à tous les membres d’une famille, d’un groupe d’amis, d’accéder à leur contenu.

NAS Buffalo LinkStation 220D en place

L’intérêt ? Très simple, chacun, sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone ou même sa télé peut écouter la musique, regarder un film ou des photos enregistrés sur le NAS. Seule condition : être conncté au même réseau.

Fichiers présents sur le NAS depuis mon Redmi Note 5

Un NAS pour quoi faire ?

Outre le partage de contenu, un NAS permet de sauvegarder les fichiers de toute la famille en un endroit unique. En cas de panne d’un appareil, aucune perte n’est ainsi à redouter. Ses 2 disques montés en RAID 1 renforcent encore cette sécurité.

Les 2 disques durs du NAS

Et comme tu peux paramétrer les droits d’accès sur chacun des dossiers, la confidentialité est parfaitement respectée.

Tu pourras également, et tout aussi facilement, permettre l’accès aux fichiers enregistrés depuis l’extérieur. Facile alors de commencer un travail à la maison et le poursuivre en déplacement.

Paramètres avancés configuration NAS Buffalo

Des fonctions plus avancées encore sont possibles : comme l’hébergement de ton site web, la sauvegarde automatique de ton Mac. J’ai même une collègue dont le mari y héberge son serveur de messagerie.

Le NAS Buffalo LinkStation 220D de profil

Ton NAS devient ainsi le centre névralgique des données informatiques du domicile. Ni plus ni moins que comme dans une entreprise.

Le NAS Buffalo LinkStation 220

Le produit que j’ai eu la chance de tester durant quelques semaines a été mis à ma disposition par Buffalo. Il s’agit du modèle LinkStation 220 pourvu de 2 disques durs de 4 To montés en RAID1. Il peut accueillir des disques jusqu’à 6 To.

Sa connectique se résume à une prise secteur, un port Ethernet RJ45 et un USB 2.0 pour y connecter un disque dur externe.

Connectique du NAS Buffalo LinkStation 220D

Compact, il mesure un peu plus de 20 cm de long pour une hauteur de 12,6 cm et une largeur de 8,7 cm. Son poids est lui de 2,1 kg avec ses 2 disques installés.

Premiers pas avec le Buffalo LinkStation 220D

Complètement néophyte dans la gestion de ce type de matériel, il ne m’a fallu que quelques minutes pour le connecter puis créer les différents dossiers avec les droits pour chacun d’eux.

Interface configuration facile du NAS Buffalo

Il suffit de connecter le NAS à sa box, le brancher et… c’est tout !

Depuis quelques semaines, j’ai donc ce NAS qui me permet de sauvegarder le contenu de mon Mac, d’accéder à mes fichiers depuis le bureau et, pour un usage plus familial, de profiter des vidéos de la famille sur l’écran de la télévision.

Très silencieux, il a trouvé tout naturellement sa place à côté de la box et n’a jamais dérangé personne par sa présence. Pour éviter tout bruit intempestif la nuit, j’ai programmé son extinction chaque soir à minuit jusqu’au lendemain sept heures. Une programmation que j’éviterais bien entendu si j’hébergeais mon site web sur le NAS.

Pour conclure

Ce NAS Buffalo s’avère un outil aussi facile à prendre en main que pratique pour partager et sauvegarder. Avec aujourd’hui la multiplication des appareils au sein du foyer, il s’avère même vite indispensable. Buffalo propose plusieurs modèles de NAS, selon tes besoins et ton budget. Tu peux acheter le boitier seul ou avec ses disques. Pour plus d’informations, je ne peux que t’inviter à te rendre sur le site du constructeur.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.