StackEdit, le Markdown en ligne et gratuit

Aujourd’hui, un outil bien pratique pour tous ceux, chercheurs, étudiants, écrivains, qui apprécient ou ont besoin de pouvoir rédiger n’importe où, n’importe quand. StackEdit, c’est son nom, possède un autre atout de taille : son prix. Il est en effet totalement gratuit.Tu me suis ?

Travailler en mobilité, quand on jongle avec 2 PC et 2 OS, par exemple Windows et Mac OS, n’est pas toujours très facile. Surtout si tu ajoutes à cela un proxy au boulot qui empêche la bonne synchronisation depuis ton poste de bureau. Parmi les applis en ligne, j’ai récemment découvert StackEdit un site qui permet de commencer à rédiger à un endroit et de continuer à un autre.

Interface de StackEdit

Ainsi, je mets à profit mes pauses pour coucher les idées qui me viennent pour mes articles. Idées que je suis très heureux de retrouver le soir, de retour à la maison.

Une prise en main enfantine

Même si le site est en anglais, dès sa première utilisation, StackEdit se révèle particulièrement simple à prendre en main, même pour un non anglophile comme moi. 😉 Il suffit de créer un nouveau dossier dans la partie gauche de l’écran.
Si le menu n’est pas affiché, tu cliques sur l’icône en forme de dossier sur la barre d’outils pour qu’il apparaisse.

Affichage du navigateur de StackEdit

Les icônes de ce navigateur permettent de créer un fichier, un dossier, de les supprimer et les renommer. Minimaliste et donc efficace !

Le navigateur de StackEdit

J’affiche StackEdit comme je le veux

Toujours dans la partie supérieure, la barre d’outils donc. Ces derniers, si tu n’es pas à l’aise avec les balises Markdown, les insèreront à ta place ; pratique, non ? Tu peux ainsi utiliser les liens hypertexte, les attributs Gras, Italique… et autres listes à puces ou insertion d’image.

Barre d'outils de StackEdit
Juste après cette barre, le nom de ton document et l’icône de synchronisation.
La saisie se faire elle dans la fenêtre principale ; une zone que tu choisis d’afficher en plein écran, comme ci-dessous.

Affichage plein écran
Tu peux préférer un affichage sur 2 fenêtres : à gauche ta saisie et à droite l’aperçu. Une bonne façon de vérifier ton code.
De la même manière, tu peux également, si tu n’en as pas l’utilité, choisir de masquer la barre d’outils.

Choix de l'affichage
Dans la partie inférieure de l’écran de StackEdit, tu trouves les informations relatives au document en cours de rédaction. À gauche, la taille, le nombre de mots, de lignes, et la position actuelle du curseur. À droite, les infos du document au format HTML avec le nombre de caractères, de mots et de paragraphes. Là encore, tu choisiras d’afficher ou masquer cette barre.

Infos fichier dans StackEdit

Le paramétrage de StackEdit

J’avoue qu’à ce sujet, je n’ai paramétré que le minimum. J’ai donc renseigné mon compte Gmail, pour une synchro sur Google Drive.

Le menu de StackEdit
Tu as également la possibilité d’utiliser Dropbox ou Zendesk ; à moins que tu choisisses de publier directement sur ton blog WordPress ou Blogger. Tu gères chacun d’eux via le menu Accounts.

Comptes disponibles dans StackEdit
Des templates personnalisables sont également présents, tout comme la mise à ton goût de l’interface. Pour l’instant, je n’ai pas vraiment exploré ces possibilités, en l’état StackEdit réponds parfaitement à mon besoin.

Au final

Pour conclure cette présentation, et après seulement quelques jours d’utilisation, StackEdit s’avère vraiment intéressant. Sa simplicité et sa gratuité sont deux gros atouts. Mais ils ne sont pas les seuls ! Tout à fait le genre d’outil dont, une fois essayé, on ne peut plus se passer.
Convaincu ? Il ne reste qu’à te lancer en te rendant ici !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.