Ditto, le presse-papier survitaminé

Aujourd’hui, je vais te présenter un utilitaire bien pratique si tu travailles sous Windows. Ditto, c’est de lui dont il s’agit, est un gestionnaire de presse-papier bien plus efficace que celui proposé nativement par Microsoft. On y va ?

L’inconvénient majeur, dans le fonctionnement du presse-papier de Windows, est l’effacement d’un élément copié dès qu’un nouveau le remplace. Si, comme moi, il t’arrive de manipuler régulièrement des blocs de texte… ou même des images… c’est vite énervant. Si, sur MacOS, il existe de nombreux utilitaires, je n’avais jusque il y a quelques semaines, pas connaissances d’équivalent pour les PC sous Windows. Et c’est un peu par hasard que j’ai découvert Ditto.

Ditto, une utilisation simplissime

Après avoir téléchargé l’application et l’avoir l’installée, il suffit d’indiquer que tu souhaites qu’elle se lance au démarrage de Windows. Rien de plus à faire !
Seule différence, et de taille, avec le presse-papier Windows, tu peux, pour coller un élément précédemment enregistré, cliquer sur l’icône de Ditto pour afficher son contenu dans une fenêtre. Ne te reste alors qu’à sélectionner l’élément que tu souhaites en double cliquant dessus. Cela le fait remonter en première position et, si tu choisis de Coller, c’est lui qui le sera.

La fenêtre de Ditto
Dans les paramètres, tu choisis le nombre d’éléments que Ditto doit garder en mémoire. Par défaut, il est fixé à 500… une capacité bien suffisante pour la majorité des utilisateurs.

Paramètres de Ditto
Parmi les choix proposés, celui de la langue… et oui… l’application est localisée en français ! Tu peux également interdire la copie depuis certaines applications. Une option qui évite par exemple la copie des mots de passe depuis ton coffre-fort numérique.
Les formats supportés anisi que les raccourcis clavier sont également paramétrables. Tu peux vraiment personnaliser Ditto pour qu’il soit le plus adapté à tes usages.
À noter, et c’est important, que contrairement au presse-papier de Windows, le contenu de Ditto ne s’efface pas à l’extinction du PC.

L’essayer, c’est l’adopter !

Après quelques jours seulement d’utilisation, je dois me rendre à l’évidence : comment ai-je fait pour m’en passer ? Qu’il s’agisse de la rédaction d’articles à la maison ou celle de supports de formation au bureau, Ditto, installé sur mes 2 PC sous Windows, me sert plusieurs fois par jour.
Efficace, simple, il est en plus gratuit… ce qui ne gâche rien !
Convaincu ? Tu peux télécharger Ditto en suivant ce lien. Tu pourras y choisir la version classique à installer sur ton poste, ou la version portable.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.