Paper Pencil iPad

Paper et Pencil sur iPad, pourquoi attendre l’iPad Pro ?

Paper n’est pas une nouvelle application pour iPad, et pourtant, la version 3 apporte son lot de nouveautés, à commencer par le support de l’iPhone, déjà commenté dans ces colonnes, et un changement de look qui ne plaira pas à tout le monde: exit l’image des carnets de notes dont on tournait les pages virtuelles sur l’écran, place à l’efficacité avec des pages indépendantes réparties en piles. C’est un peu moins poétique, mais bien plus efficaces, notamment quand il s’agit d’utiliser l’appli sur iPhone et sur iPad.

Paper iPad

Les fondamentaux restent: Paper est une superbe application de dessin, adaptée à la fois aux productions artistiques qu’aux prises de notes graphiques (doodles, sketchnotes). L’ajout récent du « Think Kit », qui permet de poser sur la feuille des rectangles et des ronds presques réguliers, et de construire rapidement des diagrammes, y est également pour beaucoup.

Dans cet article nous revenons sur Paper, mais aussi son complément indispensable, le crayon bien nommé Pencil, qui dope les possibilités offertes par l’appli.

Paper sur iPad, le plaisir du dessin sur tablette

Une application totalement gratuite

Avec les premières versions, Paper fonctionnait sur un mode « freemium » où la version gratuite n’offrait qu’un nombre limité de fonctionnalités. Il fallait acheter le stylet Pencil pour débloquer l’ensemble des outils. Cette politique a changé depuis début 2015, et Paper est maintenant accessible à tous dans sa version complète. Bien sûr le stylet apporte son lot de bénéfices (voir plus bas), mais ce changement de politique permet à chacun de tester Paper « en entier ».

Des possibilités d’export assez larges

Les pages créées avec Paper peuvent être exportées dans des formats classiques (JPG, PDF), mais aussi, c’est plus rare partir à l’impression chez Moleskine. Simplement appelé « Book« , l’objet reprend l’ensemble des pages dans un carnet Moleskine, avec une couverture unique que vous choisissez. Et pour $29, vous recevez un livre imprimé avec vos créations.

Paper iPad Share

iPad et iPhone, une synchronisation encore à travailler

Pour ceux qui possèdent à la fois un iPhone et un iPad, et qui ont installé Paper sur les deux, il paraît assez évident que les créations faites sur un appareil sont disponibles automatiquement sur l’autre, via une synchronisation intégrée. Et pourtant… dans l’immédiat le seul moyen d’effectuer une synchronisation entre iPad et iPhone est de passer par les paramètres, puis « sauvegarde/restauration« . La synchro se fait donc en deux temps: d’abord, enregistrer sur son appareil les dernières modifications, puis les charger sur l’autre appareil – où toute autre modification sera alors écrasée.
On est bien loin d’une synchronisation automatique.

Autre particularité: Paper pour iPhone est conçu pour être utilisé en mode Portrait, et la version iPad en mode Paysage. L’édition d’un dessin fait sur l’autre appareil peut donc donner lieu à des contorsions pour le voir dans le sens où il a été originellement conçu.

Paper iPad iPhone

 

Retour sur la communauté Paper

Au lancement de Paper, FiftyThree a mis en avant l’aspect communautaire des créations, notamment via une fonctionnalité très sympathique, qui permet à chacun de réutiliser une création proposée par d’autres, et ensuite de rendre visible à la communauté ses modifications. Ceci permet un grand échange créatif.

Découvrir

Première étape, découvrir des créateurs et des créations. Dans Paper, cela passe par un carnet spécial nommé « Personnes auxquelles vous êtes abonné », qui, comme son nom l’indique, va contenir les créations des « flux publics » de personnes que vous souhaitez suivre. Une presssion sur la loupe de recherche permet de trouver des personnes que l’on connaît, ou de se laisser inspirer par les recommendations de l’équipe Paper.

Paper iPad Mix

Partager

Vous pouvez intégrer n’importe laquelle des créations dans votre lot de pages, et ensuite la modifier à l’envie. Jusqu’ici, le partage n’est que dans un sens. Là où la communauté Paper devient intéressante, c’est qu’il est possible de renvoyer votre création modifiée à la communauté et ainsi nourrir les variations sur le thème initial.

Cette facilité d’échanger les créations a donné lieu à des échanges intéressants, où des créateurs posaient des questions via une page mise à la disposition de la communauté, et chacun répondait en écrivant ou dessinant sur sa version de la page. On a aussi vu des utilisateurs demander conseil à d’autres sur leur utilisation de tel ou tel outil, en prenant pour référence une page particulièrement réussie d’un autre créateur.

Paper iPad mix

Paper iPad mix

 

Pencil, le crayon pour iPad – avant l’iPad Pro

Paper n’est pas une application comme les autres, elle a dès le départ été conçue pour fonctionner avec son crayon: Pencil. Parmi les particularités de Pencil: sensibilité à la pression, détection de paume, et une gomme intégrée. Oui, il est possible de gommer avec ce stylet, le plus naturellement du monde, simplement en le retournant comme n’importe quel crayon à papier avec une gomme intégrée. C’est si simple qu’on se prend à espérer que tous les stylets pour tablette intègrent cette idée.

Pencil et Paper: un couple idéal ?

Retour sur les fonctionnalités du Pencil:

  • Sensibilité à la pression – des traits de grosseur différente suivant l’appui que l’on met sur le stylet;
  • Gomme – comme indiqué, il suffit de retourner le stylet et de gommer, le plus naturellement du monde;
  • Mélange (blend) – en tenant le stylet dans la main, on peut estomper avec le doigt (oui, avec le doigt), comme on le ferait avec un pastel sur du papier;
  • Détection de la paume – si vous prenez des notes sur l’iPad, vous pouvez poser la main et juste écrire, la paume qui repose sur l’écran ne sera pas considérée comme une action sur l’écran tactile.

Pencil avec d’autres applications

Une fois Paper installé et Pencil acheté, ce serait dommage de limiter le stylet à une application. FiftyThree l’a bien compris, et propose, via son programme pencil-ready d’ouvrir tout ou partie des fonctionnalités du stylet à des applications tierces. Adobe est plutôt bien placé, avec un support intégré dans Illustrator Draw, Illustrator Line, Photoshop Sketch, et Photoshop Mix.

Pour cet article, nous allons nous attarder sur 3 autres applications pour lesquelles l’intégration est particulièrement réussie: SketckBook d’Autodesk, INKredible et l’incontournable OneNote.

Sketchbook

Sketchbook, intègre 3 fonctions du Pencil: le dessin, la gomme, et la sensibilité à la pression.

Paper Sketchbook Pencil

INKredible

INKredible est une application de prise de notes gratuite assez peu connue, qui permet d’écrire et dessiner avec différents styles graphiques de stylos encres, et qui reconnaît Pencil sur les fonctions de dessin, gomme et détection de la paume, fonctionnalité indispensable pour de la prise de notes,

OneNote

Le cas est très récent et annoncé sur le blog de FiftyThree: le support de OneNote, dans les deux sens: export à partir de l’application Paper vers OneNote, et utilisation du Pencil dans OneNote.

OneNote Paper Pencil

Un support limité à l’iPad

Quel dommage que ces fonctionnalités ne soient pas étendues aux versions Windows de Sketchbook et OneNote, qui restent désespérement muettes à l’appel du Pencil, alors que les hybrides PC-tablettes récents fournissent une surface de prise de note très confortable.

Alors, convaincus ?

Pour tester Paper – téléchargez-le directement sur iTunes.
Pour Pencil, il est disponible sur le site de Paper ainsi que chez un certain nombre de vendeurs en ligne.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.