PhotoBulk, tes photos rien qu’à toi

Aujourd’hui, une application bien utile pour ne pas se faire pirater ses œuvres. Proposée par Eltima, PhotoBulk est l’outil tout indiqué. Je te la présente ?

Illustrer mes articles par des photos est bien entendu indispensable, au risque d’être complètement indigeste. Le risque ? Que mes clichés soient récupérés et utilisés sans mon accord. Et je ne te parle pas des photographes professionnels pour qui le risque est bien plus important, notamment au niveau financier.
La solution ? Les marquer. Avec PhotoBulk, c’est un travail rapide, facile et efficace.

PhotoBulk, une interface sobre

Liste des outils à gauche, leurs réglages à côté et l’aperçu du filigrane dans la partie centrale, c’est tout ce qu’on a sous les yeux… et ça suffit amplement !

En bas, les fichiers prêts pour le traitement ajoutés par un clic sur le Plus de gauche ou glissées depuis le Finder.

Interface de PhotoBulk

Interface de PhotoBulk

Une fois les réglages : police, taille, transparence… effectués, la compression et la taille indiquées, un clic sur Démarrer lance le traitement. Le dossier de destination est demandé. Dans celui-ci, PhotoBulk en créera un nouveau dont le nom indique les opérations effectuées sur le(s) fichier(s).

Traitement des images dans PhotoBulk

Traitement des images dans PhotoBulk

Je peux utiliser PhotoBulk pour protéger mes clichés mais aussi pour les dater. Un filigrane avec la date de prise de vue peut en effet être inséré. Un moyen simple et discret pour les grandes collections de photos.

Tu peux aussi ajouter plusieurs filigranes. Par exemple le nom de ton entreprise et son logo, ton nom répété sur l’image… Le choix est vaste !

Insertion d'un script dans PhotoBulk

Insertion d’un script dans PhotoBulk

PhotoBulk et le traitement par lot

Bien sûr, s’il faut effectuer cette opération pour chacun des clichés, le temps risque de paraître long. PhotoBulk permet le traitement de tout un dossier en une seule opération. Une tâche plutôt rapide dont la durée dépend bien entendu du nombre de fichiers traités et des traitements apportés.

Fin de traitement dans PhotoBulk

Fin de traitement dans PhotoBulk

Pour mon utilisation courante, une dizaine de clichés par article, l’opération s’effectue en quelques secondes.

Chaque cliché est unique

Et oui ! Je n’ai pas toujours des photos de même dimension et mon filigrane risque donc de ne pas être positionné comme il faut sur chacun d’eux.

 

PhotoBulk permet donc de passer en revue chacune des photos à traiter afin d’en personnaliser les réglages. Cela peut certes demande un peu de temps mais le résultat obtenu est ainsi parfait.

Avec PhotoBulk, fini le pillage

Je n’ai pas la prétention d’être un artiste, loin de là ! Et si retrouver une des photos ayant illustré un de mes articles flatte mon égo… si, si… j’aurais apprécié d’en être informé.

Traitements iBiblioTech programmés dans PhotoBulk

Traitements iBiblioTech programmés dans PhotoBulk

Désormais, grâce à PhotoBulk mes “œuvres” sont protégées et si quelqu’un veut les réutiliser, il devra m’en faire la demande… que je ne refuserai bien entendu pas 🙂

L’application est disponible sur le Mac AppStore

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.